Actualités

Jonathan Dery, Président de Vivo Green est intervenu ce mardi 24 mai à la table ronde « Santé et Environnement » au Lycée Pierre-Gilles de Gennes (ENCPB) avec la chaire santé intégratrice du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers).

Durant ce rendez-vous, il a rappelé les constats alarmants qui suivent :

Les émissions carbonées de la santé en France c’est:
– 46 millions de tCO2eq soit 8% des émissions totales de gaz à effet de serre.
– des bâtiments vétustes et hautement énergivores.
– très peu de publication des bilans carbone malgré les obligations légales.
– un fort déficit de connaissance sur les émissions carbonées et les enjeux climat/environnement dans le domaine de la santé.

A noter également que plus de 40% des cancers sont liés à nos modes de vies et environnements et que réduire la pollution de l’air pourrait prévenir plus de 47000 décès prématurés en France.

Il devient urgent d’instaurer un pilotage national de la décarbonation de la santé en France, modifier les pratiques de soin, et rénover les bâtiments de santé.

Merci à Alain Tolédano, Directeur de la chaire de santé intégratrice au Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) d’avoir animé cette table ronde ainsi qu’aux autres intervenants:
– Sandrine Josso: députée
– Aurore Deligny: DG Rafael Prevention Santé Institut Rafaël maison de l’après cancer
– Morane Rey-Huet: CEO Meersens

Un grand merci également à Nora Machure et Maxime Peaudeau de l’ENCPB.

Actualités

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Vivo Green a eu l’honneur d’être interviewé dans le Times Business News. Il a été rappelé à quel point les femmes sont elles aussi touchées par le changement climatique. Elles sont également en première ligne pour relever les défis de l’urgence climatique.
Merci à Aurore Deligny et Alain Tolédano de l’Institut Rafaël Maison de l’après cancer pour cette collaboration dans cet article paru le 08 mars 2022 et qui rappelle notamment qu’une Santé -Environnement orientée davantage sur du préventif et de la sobriété est la clef pour préserver une bonne santé individuelle et commune, dans un monde où nos écosystèmes s’altèrent et les pathologies augmentent.

Lien de l’article ci-dessous:

 Decarbonization: a matter of rigor, transparency, and generalized awareness – TIME BUSINESS NEWS

Actualités

Forum Zéro Carbone 2021

Vivo Green était présent au Forum Zéro Carbone ce mardi 30 novembre 2021, organisé par la Ville de Paris.

Face au changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité, les villes sont en première ligne pour agir. En effet, elles concentrent actuellement plus des deux tiers des habitants de la planète et représentent donc à la fois le problème et la solution.

Afin de tenir les engagements de neutralité carbone d’ici à 2050 annoncés lors de l’Accord de Paris et répétés durant la COP 26, les villes et les entreprises doivent impérativement coopérer pour trouver des solutions bas carbone et de maintien de la biodiversité.

A la COP 26, les acteurs non étatiques notamment les villes et les entreprises, ont montré qu’ils étaient capables de bouger vite et efficacement. Comme l’a rappelé Pierre-André de Chalendar, Président de Saint-Gobain et auteur du « Défi urbain », 66% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des villes avec les secteurs du bâtiment et la mobilité urbaine. Pour la plupart des entreprises, la décarbonation est amorcée et les villes doivent accompagner les entreprises dans ce modèle vertueux.

Tous les acteurs ont également rappelé qu’à l’aube de l’élection présidentielle de 2022, une planification écologique est impérative et celle-ci doit prendre toute sa place dans le débat. C’est la clef pour continuer à développer tout en respectant la planète.

Actualités

Vivo Green présent au Choiseul Africa Business Forum 2021 à Nice

Vivo Green était présent les 24 et 25 novembre 2021 au Choiseul Africa Business Forum à Nice. 

Des débats de qualité sur les thématiques clefs d’aujourd’hui et de demain ont jalonné ces deux journées. Institutionnels et acteurs du secteur privé sont tous convaincus de la nécessité de synergies entre l’Europe et l’Afrique dans l’ensemble des secteurs économiques. 

Les 480 participants à ce forum et les 45 pays africains représentés ont pu échanger sur la meilleure manière de collaborer pour amorcer une transition durable, intègre et respectueuse. Les industriels œuvrant sur le continent africain ont à l’unisson répété l’impérative nécessité de mettre en place un cadre réglementaire permettant de fixer les règles du jeu notamment sur la stratégie bas carbone de chacun des pays. 

Vivo Green est aussi le partenaire des administrations qui souhaitent mettre en place un modèle de croissance vertueux a travers une politique durable. A cette occasion, Jonathan Dery, Président de Vivo Green s’est entretenu avec Mme Yolande Nyonda, ministre déléguée aux Affaires Étrangères du Gabon, Monsieur Ousmane Mamadou Kane, ministre des Affaires Economiques de Mauritanie et Monsieur Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie en France sur les synergies possibles que peut soutenir Vivo Green entre la France et les pays concernés. 

Lors du discours de clôture, Jean-Baptiste Lemoyne et Pascal Lorot, Président de l’Institut Choiseul ont clairement rappelé que la France et l’Afrique ont un destin lié qui nous oblige avec humilité à créer des partenariats.